Democracitoyenne

imgSE0001

Démocracitoyenne est un système de démocratie équitable, dont le but est de garantir à 100% de la population de pouvoir agir directement sur toutes les décisions et actions de leur nation.
Ce système fonctionne sur le volontariat, c’est-à-dire la volonté de chacun à porter un projet citoyen et de le mener au bout.

 

L’un des buts principaux de démocracitoyenne au delà de permettre à chacun d’agir directement via son projet, est aussi de garantir une équité totale tant qu’aux moyens donnés à chacun des porteurs de projet. Cette équité est la garantie d’une démocratie d’égalité, aucun volontaire ne pouvant avoir plus ou avoir moins de moyens que les autres pour faire campagne et communiquer auprès du grand public son projet.

 

A qui s’adresse Démocracitoyenne.
Quels que soient l’âge et l’origine de la personne, et quel que soit le projet, à partir du moment où l’on vit sur le territoire national, chacun peut présenter seul ou en équipe ce qu’il a envie de réaliser. Ainsi tout le monde sans exception peut devenir porteur de projet, ce n’est là plus qu’une question de volonté personnelle.

 

Votre seul engagement est envers vous-même.
Démocracitoyenne, ne demande pas d’engagement politique dans un parti ou pour l’accession à un poste d’élu. Ce qu’offre cette forme de démocratie fait exclusivement appel à la volonté et au courage de chacun à soutenir une idée, une envie de changer le quotidien de leur nation, de leur région ou de leur localité. Un sujet vous passionne, un thème vous révolte, une évolution vous parait incontournable, qu’il s’agisse d’emplois, de nature, d’animaux, de politique, d’économie, d’éducation, de relations internationales, ou ce que vous voudrez d’autre, vous pourrez proposer un projet politique, c’est-à-dire intervenir directement dans le quotidien de chacun.

 

Démocracitoyenne ne permet pas de faire carrière dans la politique.
Le rôle de porteur de projet ne donnent aucun pouvoir politique, étant exclusivement citoyen, ambassadeur d’une action, le temps d’un projet. Ainsi, dans le sens de la démocratie participative, un porteur ne peut soutenir qu’un seul projet à la fois, convaincre sur sa pertinence, devant le mener au bout, avec obligation de résultats, devant en répondre, étant jugé sur les conséquences qu’elles soient positives ou non. Une fois le projet mis en place, son porteur retourne à sa vie normale, libre à lui de s’engager dans le soutien d’un projet nouveau, représentant un groupe de personnes, une association, ou tout simplement l’ensemble de sa communauté.

 

La constitution garante d’une démocratie citoyenne.
Le fonctionnement de la vie publique est l’affaire du peuple dans son ensemble, la constitution elle-même devant être sous la responsabilité citoyenne, devant dans ce sens, être la garante que tous les projets présentés le sont dans le respect des règles de la constitution. Ainsi tout projet ne respectant pas ces règles, doit impérativement être repensé, voir abandonné et reconstruit.

 

Démocracitoyenne mode d’emploi (ceci reste une idée générale).
–        Sauf exception, tous les projets doivent commencer par une proposition au niveau intercommunal.
–        Les choix des projets et de leurs(s) porteur(s) se font tous les trois ans par suffrage universel, il est donc très important de respecter un calendrier.
–    La totalité de vos besoins en documents, en services administratifs et de communication vous étant garantis, dans un soucis d’équité et d’égalité avec les autres porteurs de projets, vous ne devez et ne pouvez donc pas utiliser de moyens autres. Ainsi vous ne pouvez pas prétendre à une aide extérieure, argent ou autres, pour faire votre promotion ou celle de votre projet.
–    L’engagement en tant que porteur de projet au niveau intercommunal, est exclusivement bénévole.
–       Les porteurs dont les projets auront retenu le plus grand nombre de voix lors des élections finales pourront siéger à « l’Assemblée ou conseil de leur secteur. »

 

1 – Enregistrement :
–       Tout projet commence par votre engagement en tant que porteur de projet. Cet engagement vous permet d’être référencé parmi les porteurs concourant pour les prochaines élections.
–     Cet enregistrement vous donne aussi accès à différents documents essentiels à la présentation de votre projet .
–     Cet enregistrement vous permet d’obtenir différentes aides administratives, de services et communication, comme par exemple les moyens de communiquer sur les sites officiels, ainsi que l’obtention de salles pour vos futures réunions d’information, etc…
–     Cet enregistrement vous donne aussi accès aux différents documents indispensables à la réalisation de votre projet, ainsi qu’à une aide administrative et aux différents services et accès pour votre communication et promotion.


2- L’écriture.


Votre projet doit être rédigé en Français ainsi que, si vous le désirez, dans la langue régionale ou le dialecte de votre secteur.

 

3 – création d’une équipe de soutien.


–      Vous pouvez, mais ce n’est pas une obligation, vous entourer d’une équipe de soutien, capable de vous aider dans vos démarches, comme par exemple l’organisation de réunions d’information, ou la collecte des signatures indispensables à l’élection de votre projet.

–      Cette équipe, pour les projets intercommunaux, doit être bénévole. Pour les projets régionaux et nationaux des budgets de dédommagement son prévus.
–      La composition d’une équipe est réglementée, le nombre maximum de personnes la composant dépendant du nombre d’habitants dans le secteur où est soutenu le projet.

 

4 – Obtention des signatures.
–        Pour que votre projet soit admis à l‘élection finale, vous devez avant de le déposer, impérativement y intéresser un pourcentage donné de personnes habitants dans le secteur où est soutenu le projet.
–        Provenant de lieux et de milieux différents de votre secteur, selon règlementation, chacune de ces personnes doit par la signature d’un document officiel, donner son soutien à votre projet.

 

5 – dépôt du projet.
–     Les projets doivent être déposés au moins six mois avant les élections.
–     Les projets sont vérifiés tant qu’à leur respect de la constitution. En cas de non-respect leurs porteurs peuvent les modifier.

 

6 – Faire campagne.
–      La campagne donne droit à l’octroi de salles pour les réunions d’information.
–     Elle donne droit à un nombre de documents d’information, tracts et autres à distribuer en boîtes aux lettres et dans les rues.
–      Elle donne droit aux porteurs de projets à participer aux émissions télés, radios, ainsi qu’à la presse locale et ou nationale.
–     Elle donne droit à la publication des projets sur différents supports internet, réseaux sociaux et autres.

7 – Élection.


–        On définit pour chaque secteur le nombre de projets qui pourront être mis en place, ainsi si dans un secteur donné 150 projets sont proposés au vote et qu’il n’y a que 50 sièges à l’Assemblée du secteur, seuls les 50 projets qui ont obtenu le plus grand nombre de voix seront retenus.

–       Selon le nombre de projets présentés aux élections, et le nombre de votants, seuls ceux ayant obtenu un nombre de voix ou un pourcentage suffisant, calculable par secteur, passeront au deuxième tour.
–        Le deuxième tour avec le même type de procédé que le premier, élira les projets qui pourront être développer.

 

Après les élections.



Les porteurs des projets retenus siègent à diverses assemblées :
–        Projets intercommunaux, siègent à l’assemblée ou au Conseil Intercommunal.
–        Projets régionaux, siègent au Conseil Régional.
–        Projets Nationaux siègent à l’Assemblée Nationale.
Au sein de ces conseils sont désignés en interne plusieurs responsables pour diverses commissions, dont pour l’Assemblée Nationale un porte-parole devant établir les liens entre l’Assemblée et les citoyens, ainsi que le président de la république, ce dernier n’ayant aucun pouvoir politique, étant simplement un « super » ambassadeur, le représentant de la France à l’étranger, restant aussi, à des fins de sureté nationale, le chef des armées. Chaque porteur de projet doit désigner plusieurs suppléants.

Cette page ne rentre bien évidement pas dans les détails plus particuliers d’une action de démocratie citoyenne, s’en tenant à présenter le projet général. Cette démocratie citoyenne doit se construire d’elle-même, justement via et grâce aux projets citoyens que chacun d’entre nous va avoir la possibilité de présenter. Rejoignez la page Facebook de Démocracitoyenne vous y retrouverez toutes les informations, les images, les articles, le tout bien sûr à partager auprès d’un maximum de vos amis.

Les commentaires sont clos.